Closing Date : 2019-09-25
Duty Station : Conakry, Guinea
See all 3 jobs in Conakry, Guinea
Application : Apply for the job

Organization: UN Children's Fund
Country: Guinea
Closing date: 25 Sep 2019

Contexteet Justification:

Selon l'EDS-MICS 2016, les mariages (ou union) avant 15 et 18 ans affectent respectivement 22.8% et 54.6% des femmes de 20-49 ans. Dans les r gions de Lab et Mamou, qui sont parmi les plus affect es par le mariage d'enfant dans le pays, ces taux passent respectivement 36.7% et 75.9% (Lab ) et 36.4% et 67.8% (Mamou). Dans la majorit des cas, la diff rence d' ge entre les conjoints est tres remarquable. Ainsi, chez les filles de 15-19 ans, dans 61.3% des cas, le conjoint est g de plus de 10 ans et chez les filles de 20-24 ans dans 54.4% des cas. Ces tendances ont t confirm es par l' tude socioanthroplogique sur le mariage d'enfant finances par l'UNICEF en 2016. D'apr s les r sultats de l' tude, la tr s forte migration dans ces deux r gions pourrait expliquer cette situation aussi bien l'exterieur qu'a l'interieur du pays. Plus, inquietant encore, le phenomene de mariage d'enfant touche m me les tablissements scolaires. Selon l' tude sur les d terminants, sur un chantillon compos 58% d' tablissements ruraux et 42% d' tablissements localis s dans les centres urbains, un tablissement sur deux a enregistr au moins un mariage d' l ves les deux derni res ann es pr c dent l'enqu te (2014-2015 et 2015-2016).

Les mariages d'enfants sont associ s aux maternit s pr coces conduisant un taux lev de mortalit maternelle et infantile. Ils sont l'une des causes principales de la mortalit des filles entre 15-19 ans et la mortalit infantile est de 50% plus lev e avec les mamans de moins de 20 ans. Ainsi, l' tude socio-anthropologique sur le mariage d'enfant r v le qu'environ 73,7% (pr s de 3 filles sur 4) mari es dans la classe d' ge 9-17 ans ont d clar avoir accouch au moins une fois.

Depuis les deux derni res d cennies, la Guin e s'est engag e dans une dynamique de protection et de promotion des droits fondamentaux des enfants et des femmes qui prennent en compte la probl matique du mariage d'enfant. C'est dans ce cadre qu'elle a ratifi , la CDE en 1991, la CEDEF en 2001 ainsi que la Charte Africaine sur les Droits de la Femme et le Bien- tre de l'Enfant en 2005. Elle a particip au premier sommet de l'union africaine pour mettre fin au mariage d'enfant et les autres pratiques traditionnelles n fastes en Afrique, tenu Lusaka (Zambie) en Novembre 2015.

Afin d'appuyer le Gouvernement dans le respect de ses obligations internationales vis- -vis du mariage des enfants, le programme Protection de l'UNICEF, envisage d'appuyer le MASPFE se doter d'une strat gie nationale de promotion d'abandon des mariages d'enfants et d'un plan d'action budg tis pour sa mise en oeuvre. Ces termes de r f rences sont labor es en vue du recrutement conjoint par le MASPFE et l'UNICEF d'un consultant international qui sera en charge de conduire les travaux d' laboration et de validation des dits documents.

Plus sp cifiquement, cette consultation se justifie par les raisons suivantes: (i) la n cessit pour la Guin e d'honorer ses obligations internationales ci-dessus d crites ainsi que l'engagement renouvel de la Ministre de l'Action Sociale Lusaka, en novembre 2015, par devant l'Union Africaine, a r duire la pr valence du mariage d'enfant, travers l' laboration et la mise en oeuvre d'un plan national d'action dans le cadre de la campagne africaine pour l'acc l ration de l'abandon de cette pratique; (ii) le mariage des enfants fait partie des th mes prioritaires de la Guin e dans le cadre du programme de Coop ration Gouvernement/UNICEF 2018-2022 ainsi que de l'Agenda 2030 des objectifs de d veloppement durable (ODD); (iii) le consultantnational recrut par le MASPFE pour laborer une strat gie nationale a produit un document qui ne r pondait pas aux standards internationaux en la matiere (check list de contr le qualit ).

Cette consultation doit permettre de recruter un Expert International dans le domaine pour conduire un processus consultatif tr s large permettant de disposer d'un document de strat gie satisfaisant tous les crit res d'assurance qualit et conforme aux standards internationaux.

2.But et Objectifs:

La consultation vise appuyer le MASPFE se doter d'une strat gie nationale de promotion d'abandon du mariage d'enfant et d'un plan d'action budg tis pour sa mise en oeuvre travers un processus consultatif tres large impliquant tous les acteurs et intervenants dans le domaine. Elle prendra en compte les r sultats des tudes d j r alis es, la diversit des caract ristiques socio- conomiques, ethniques, culturelles, et g ographiques des populations du pays.

Plus sp cifiquement la consultation vise les r sultats suivants :

Conduire un large processus consultatif pour laborer une strat gie nationale pour acc l rer l'abandon du mariage d'enfants r pondant l'ensemble des crit res contenu dans la check list pour l' laboration des strat gies nationales (contr le qualit ). La strat gie doit couvrir une p riode de 5 ans (2019-2023) et sera assortie d'un plan d'action budgetis pour la m me p riode.Proposer une th orie du changement bas e sur l'analyse de causalit de la pratique en Guin e en utilisant l'approche de la Gestion Ax e sur les R sultats.D gager des recommandations et pistes de r flexions qui pourraient contribuer aux programmes de plaidoyer et de d veloppement d'interventions cibl es pour l' limination du mariage d'enfants y-compris des alternatives possibles au mariage pour les communaut s.

Appuyer le processus national de validation de ces 2 documents

3.T ches et Responsabilit s :

Le consultant approfondira les questions dans la note m thodologique qui sera soumise dans l'offre technique. Il aura sp cifier davantage les aspects ci-apr s:

Sur le processus pour d velopper la strat gie nationale;

Il s'agira de ressortir l'engagement politique des autorit s au plus haut niveau, les aspects de gouvernance et de redevabilit , le processus de consultation (dur e et acteurs/intervenants/b n ficiaires consulter) et la production des vidences (donn es sur la pr valence, analyse causale).

For every child,

How can you make a difference?

Le consultant aura travailler en troite collaboration avec le comit de pilotage et il aura :

Initier les contacts avec le comit de pilotage dirig par la Direction Nationale de l'Enfance et l'UNICEF/UNFPA pour pr ciser l'orientation g n rale de la consultation ;Collecter la documentation la plus exhaustive possible sur le ph nom ne tudi et proc der son analyse tout au long du travail ;Elaborer et soumettre la validation du Comit de pilotage, la m thodologie d taill e de la consultation y inclus les outils utiliser ainsi que le plan d'analyse;D rouler la phase terrain conform ment la m thodologie convenue et valid ;Pr parer et soumettre un premier draft de la strat gie la validation du Comit de pilotage y inclus un r sum ex cutif, des recommandations et pistes de r flexions qui pourraient contribuer aux programmes de plaidoyer et de d veloppement d'interventions cibl es pour l' limination des mariages des enfants et en annexe les tableaux de synth se des donn es ;Ajuster les 2 documents aux commentaires recueillis et soumettre un 2e draft des documents pour pr validation qui ne seront consid r s comme finaux qu'apr s approbation du comit de pilotage;Animer un atelier national de haut niveau pour la validation des 2 documents;Objectifs et vision moyen et long terme de la strat gie, une th orie de changement pour l'abandon bas e sur une analyse causale de la pratique en Guin e, prioritisation des interventions, axes d'intervention pour pr venir le mariage (pour les filles non encore mari es) et appuyer/accompagner celles d j mari es, synergie avec les politiques d j existantes et leur conformit avec les standards internationaux, g n ration des vidences pour montrer les progr s r alis s dans la mise en oeuvre de la strat gie;Disponibilit d'un plan d'action budg tis avec indication des activit s, p riodes de mise en oeuvre, responsables, indicateurs et moyens de v rification;Disponibilit d'un plan de renforcement de capacit s des acteurs au niveau central, d centralis et communautaireavec les ressources n cessaires; mecanisme de coordination tous les niveaux avec les ressources n cessaires; plan de communication (vulgarisation de la strat gie et documentation des bonnes pratiques); financement de la strat gie (cout global de la strat gie et mecanisme de financement); mecanisme de suivi- valuation de la strat gie (donn es de base, indicateurs d'effets et d'impact, plan d' valuation et de collecte des donn es, plan de renforcement de capacit s des acteurs sur le processus de suivi- valuation de la strat gie, y compris au niveau communautaire);

5. Resultats Attendus :

Une note de cadrage d taill e avec la m thodologie, les outils de collecte des donn es, et une esquisse de plan d'analyse est labor e. Cette note fera galement ressortir, le point de vue/l'appr ciation du consultant par rapport aux TDRs et sa compr hension du travail attendu.

Un document final de la strat gie et de son plan d'action budg tis prenant en compte les observations/recommandations du comit de pilotage et des participants l'atelier de validation est disponible.

Un r sum ex cutif qui r capitule les principales conclusions de la consultation ainsi que les recommandations d'ajustement des approches, des interventions en cours et des outils disponibles est elabore et partage avec les acteurs appropries.

To qualify as an advocate for every child you will have...

6.Qualifications et Connaissances:

Le consultant, chef d' quipe doit :

avoir un master ou plus en sociologie et/ou anthropologie ayant un grade de niveau P3.avoir une exp rience de 5 ans au moins dans les tudes sur les pratiques n fastes en particulier le mariage d'enfantetre expert en mati re de recherches et/ou d' valuation de projets/programmes;avoir une maitrise parfaite du fran ais parl et crit;avoir une capacit de synth se et d'analyse d montrer par des travaux ant rieurs;avoir des connaissances des m thodologies participatives de recherche;avoir une excellente capacit de travail en quipe;etre dispos effectuer des missions de terrain l'interieur du pays.

Dur e de la consultance :

Etre disponible effectuer ce travail sur une p riode de 60 jours ouvrables partir de la signature du contrat.

Co t de la consultance :

Contrat prix forfetaire dont le montant sera d termin par les offres.

Conditions de Travail:

Le consultant aura la charge des co tts de ses conditions de travail qui devront tre pris en compte dans le budget proposer en sachant que La dur e de la consultation est de 60 jours.

4.Instruction sp cifique /informations compl mentaires :

Le/la Consultant(e) int ress (e) doit soumettre l'UNICEF un dossier de candidature comprenant les pi ces suivantes :

- Une lettre de motivation

- Un Curriculum vitae et le P11 incluant : (i) l'exp rience acquise dans des projets similaires ; (ii) au moins 3 r f rences.

UNE PROPOSITION TECHNIQUE

(i) Note explicative sur la compr hension des TDR et les raisons de la candidature ;

(ii) La note proposera les grandes lignes de la m thodologie d'organisation des diff rentes tapes du travail et un calendrier de mise en oeuvre.

UNE PROPOSITION FINANCIERE:

Contrat prix forfaitaire. La proposition financi re doit indiquer le montant total/somme forfaitaire globale. Afin d'aider les commanditaires dans la comparaison des offres, chaque proposition financi re comprendra une ventilation d taill e du montant forfaitaire, incluant :

Les honoraires du consultant (indemnit s journali res X nombres de jours ouvrables pr vus) ;La p riodicit et les modalit s de paiement souhait es (paiements par ch ances en cours de contrat, ou paiement final).

Les candidats voudront bien noter que les paiements ne pourront tre effectu s que sur la base des produits livr s, c'est dire sur pr sentation du r sultat des services sp cifi s dans les TDRs. Il est noter que les proc dures de l'UNICEF seront aussi prises en compte dans l' tablissement des modalit s de paiement et dans la d termination des montants associ s. Une proposition de contrat offrira plus de d tails sur la consultation.

For every Child, you demonstrate

UNICEF s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

The competencies required for this post are .

View our competency framework at

http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks, and will be expected to adhere to these standards and principles.

Remarks:

Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.


How to apply:

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization. To apply, click on the following link http://www.unicef.org/about/employ/?job=526362

Saved Jobs

By creating a 100% free account or connecting with your linkedin account, you can save your searches, save jobs and create email alerts.


0.004 | 2019 © copyright | UN Jobs