Closing Date : 2019-06-28
Duty Station : Cotonou, Benin
Application : Apply for the job

Organization: UN Children's Fund
Country: Benin
Closing date: 28 Jun 2019

UNICEF works in some of the world s toughest places, to reach the world s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.

Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.

And we never give up.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CONTEXTELe B nin s est engag dans un processus de redynamisation du Programme Elargi de Vaccination de routine afin d am liorer la couverture nationale d enfants compl tement et correctement vaccin s avant leur premier anniversaire qui stagne autour de 37% selon la derni re Revue Externe du Programme Elargi de Vaccination (PEV) r alis e en 2014. Ce processus comprend notamment le renforcement de l offre vaccinale et l am lioration de la demande du service. Dans le cadre de sa mission, l Agence Nationale pour la Vaccination et les Soins de Sant primaires (ANV-SSP) s attelle assurer la disponibilit de vaccins de qualit et au meilleur co t au profit des b n ficiaires finaux et ceci avec le concours de ses partenaires techniques et financiers. Le Plan d am lioration labor apr s la derni re enqu te de la Gestion Efficace des Vaccins (GEV) men e en 2012 au B nin a mis l accent sur la n cessit de renforcer les capacit s et d am liorer les processus en mati re de gestion de la logistique vaccinale. Dans ce cadre, l Agence de M decine Pr ventive a d velopp dans le cadre du projet LOGIVAC , un cursus de formation en logistique de sant avec un focus sur la logistique vaccinale. Sous l impulsion du Minist re de la Sant et avec l appui du projet LOGIVAC , une analyse logistique a t conduite ; des scenarii de circuits logistiques ont t mod lis s et tudi s gr ce au logiciel HERMES lors d ateliers nationaux en juin et septembre 2012. Un mod le d nomm Syst me Logistique Optimis a t retenu au terme de l analyse. Le site de d monstration du projet bas dans la zone sanitaire de Com a t l opportunit de tester en situation r elle le mod le d optimisation de la logistique vaccinale au niveau de la zone sanitaire. Une valuation programmatique externe du projet-pilote a t r alis e en 2014 avec l appui de l Unicef.Les premiers r sultats de l exp rimentation de Com s tant av r s int ressants, l Agence Nationale pour la Vaccination et les Soins de Sant primaires et ses partenaires, l Agence de M decine Pr ventive ( AMP) et l Unicef ont envisag sa mise l chelle. Un plan de d ploiement sur trois ans a t pr sent et approuv par le Comit de Coordination Inter-Agence (CCIA) en F vrier 2015. Huit zones sanitaires dont quatre appuy es par Unicef savoir Malanville-Karimama (MK), Banikoara (BNK), Kandi-Gogounou-S gbana (KGS) dans l Alibori et Djidja-Abomey-Agbangnizoun (DAA) dans le Zou ont t choisies pour mettre en uvre le syst me logistique optimis en 2015-2016. Puis en 2017, sept (07) nouvelles zones sanitaires ont t enr l es dont trois (03) avec l appui de l Unicef. L Agence de M decine Pr ventive a r alis en 2017 l analyse de situation dans les 03 nouvelles zones sanitaires savoir Zogbodomey-Bohicon-Zakpota (ZoBoZa), Cov -Zagnanando-Ouinhi (CoZO) et Kouand -K rou-Pehunco (2KP). Un consultant individuel a galement t recrut pour poursuivre l appui technique dans les 04 zones initiales et lancer les tourn es de distribution dans les nouvelles zones sanitaires. Les donn es logistiques collect es lors des tourn es ont t analys es pour les 07 zones sanitaires appuy es par l Unicef et 05 zones sanitaires appuy es par l AMP lors des r unions mensuelles du Groupe Technique de Coordination Logistique au niveau national. Ces analyses r guli res ainsi que l appui de proximit du consultant individuel ont permis d am liorer significativement la gestion des vaccins. Ainsi, l'on est pass de niveaux de rupture de stocks variant de 13 75% suivant les antig nes et les formations sanitaires au dernier trimestre 2017 z ro rupture pour les mois de f vrier Juin 2018 quel que soit l'antig ne et le centre de sant consid r . En ce qui concerne les alarmes enregistr es sur les quipements de chaine de froid, l'on est pass dans la zone DAA d'un pic de 255 alarmes en Octobre 2017 0 alarme entre janvier et mars 2018. La zone de Banikoara est pass e de 165 alarmes en Octobre 2017 40 alarmes enregistr es en Mars 2018. Aussi pour l am lioration continue des indicateurs logistiques au niveau du pays, l Unicef a d cid de mettre en place le syst me optimis logistique dans les 4 nouvelles zones sanitaires du Borgou au cours de l ann e 2019. Par ailleurs, en application d une recommandation majeure du Plan d Am lioration issu de l enqu te GEV 2017, des Groupes Techniques de Coordination ont t mis en place au niveau interm diaire (d partements). Ils devront analyser les donn es logistiques et recommander les actions correctrices idoines. De m me la mise en uvre du Cold Chain Equipments Optimisation Plateform (CCEOP) au niveau du B nin requiert l expertise d un logisticien en sant pour superviser l installation des frigos solaires conform ment au plan op rationnel de d ploiement des quipements de la chaine du froid (ODP) pour r duire les d rivations La mission, objet des pr sents Termes De R f rences (TDRs) vise recruter un logisticien avec une excellente exp rience pour faire l analyse de la situation et la mise en place du syst me logistique optimis au niveau des zones sanitaires du Borgou de la vaccination et le suivi du d ploiement du syst me logistique optimis dans les 6 Zones sanitaires du Zou et de l Alibori.D autre part il veillera la mise en place du CCEOP au niveau national en participant aux r unions du Project Management Team(PMT) , en supervisant l installation des frigos solaires selon l ODP pour une r duction maximale des d rivations.

JUSTIFICATIONCette consultation n cessite un expert en logistique vaccinale avec une exp rience av r e de la gestion de la chaine de froid du PEV. De plus, cette consultation requerra de produire sur des d lais tr s serr s un nombre important de documents strat giques et op rationnels et d effectuer plusieurs missions de suivi.

TACHES A EXECUTER Proposer un plan de r alisation de la mission Superviser la collecte des donn es et l laboration du rapport de l analyse de la situation logistique dans les zones sanitaires de Tchaourou, Bemberek Sinend , Nikki Kalal Per r et Parakou N Dali . Rendre compte son superviseur, lors des r unions de la Section et lors des r unions du groupe des programmes des actions men es dans le cadre de la mission et faire des recommandations claires et op rationnelles pour la poursuite du processus d optimisation logistique. Participer avec le Sp cialiste Sant PEV de la Section Survie et D veloppement de l Enfant aux r unions bimensuelles du Groupe Technique de Coordination du D ploiement du Syst me Logistique Optimis et du Project Management Team du CCEOP Faciliter l atelier de restitution et d laboration des plans d optimisation d coulant de l analyse de la situation dans les zones sanitaires de Tchaourou, de Tchaourou, Bemberek Sinend , Nikki Kalal Per r et Parakou N Dali . Appuyer particuli rement les logisticiens des zones sanitaires du Borgou dans l laboration et l adaptation p riodique des circuits de distribution des vaccins et consommables vaccinaux Superviser particuli rement les logisticiens des zones sanitaires du Borgou lors des tourn es de distribution de vaccins, de maintenance pr ventive des quipements et de collecte des donn es logistiques. Superviser les logisticiens et statisticiens des zones sanitaires du Borgou l entr e correcte et r guli re des donn es de stockage, de distribution et de gestion logistique des vaccins et consommables dans le progiciel SIIGL (Syst me Informatis de Gestion de la Logistique Vaccinale) con u cet effet. Entreprendre des visites de terrain dans les zones sanitaires du Borgou , du Zou et de l Alibori pour superviser les tourn es de distribution de vaccins, de maintenance pr ventive des quipements et de collecte des donn es logistiques. Participer dans la mesure du possible avec les quipes des zones et des d partements sanitaires la supervision des activit s de logistique vaccinale ainsi qu aux valuations trimestrielles de la performance, l analyse des donn es collect es et leur utilisation pour la planification et l action. Superviser la mise en uvre du CCEOP au niveau du pays Rendre compte de l ensemble de la mission d appui Formuler des recommandations

DUREELa dur e du contrat est de 6 mois (Juin d cembre 2019)

PROFIL DU CONSULTANTLe Consultant doit remplir les crit res ci-dessous-Dipl me universitaire de niveau BAC + 3 (licence professionnelle, ing nieur des travaux) au moins en logistique de la sant , logistique vaccinale, maintenance ou tout autre domaine en rapport avec la chaine du froid du PEV ;-Minimum de cinq ann es d'exp rience professionnelle en gestion de la logistique PEV ;-Exp riences professionnelles probantes en mati re d analyses, de gestion et de transfert de comp tences ;-Bonne capacit produire des synth ses, des rapports ;-Bonne aptitude conduire un travail ax sur les r sultats y compris sous pression et dans un contexte peu favorable.-Ma trise de la langue fran aise. La connaissance de l anglais et la conduite ant rieure de missions similaires seront des atouts majeurs.

CRITERES D'EVALUATIONLes candidats int ress s feront une offre technique et une offre financi re. L offre technique inclura les documents justifiant de la qualification du consultant et des exp riences pr alables requises. Elle comprendra galement une proposition de m thodologie incluant la compr hension des termes de r f rences et un chronogramme indicatif de r alisation de la mission. L offre financi re devra tre d taill e, exprim e en francs CFA et valable 90 jours compter de la date de soumission. Ces deux propositions serviront de base pour la s lection du consultant suivant les modalit s ci-dessous d crites.

Un comit d valuation compos de staffs de l Unicef sera constitu pour analyser les diff rentes offres. Celui-ci pourra s adjoindre des comp tences additionnelles, notamment techniques, internes ou externes l Organisation. Sous r serve des approbations par les instances habilit es de l Unicef, les d cisions du Comit sont r put es d finitives.Unicef se r serve le droit de ne pas donner de suite au pr sent avis d appel candidatures.

Evaluation techniqueLes crit res de notation des offres techniques sont les suivantq : Crit res d valuation de l offre (Note maximale)1Dipl me pr sent (15)2Exp rience en gestion de la logistique du PEV (15)3Connaissance des programmes de vaccination, de la logistique et du syst me de sant du pays (15)4Exp riences professionnelles probantes en mati re d analyses, de gestion et de transfert de comp tences (15)5Capacit produire des synth ses, des rapports (15)6Qualit de la proposition de m thodologie (25)Total100

Seront d clar es techniquement valables et retenues pour la phase suivante de l valuation, les offres techniques ayant recueilli une note d au moins 60 points/100 l valuation technique.

Evaluation financi reSeront ouvertes les seules offres financi res des candidats ayant obtenu au moins 60 points/100 l valuation technique. Chaque offre financi re recevra une note sur 100. A l offre financi re du moins-disant sera attribu e la note de 100 points. Les notes financi res respectives des autres soumissionnaires seront calcul es comme suit : 100*montant de l offre du moins-disant/montant de l offre financi re du soumissionnaire valu . Ceci permettra d attribuer chacun des soumissionnaires ayant franchi l valuation technique une note d valuation financi re.

Evaluation finaleL valuation finale combinera les deux valuations pr c dentes raison d une pond ration de 70% pour l valuation technique et de 30% pour l valuation financi re. La note finale sera calcul e comme suit : Note technique70% + Note financi re30%.

Le candidat ayant obtenu la meilleure note finale sera retenu pour la mission. L offre financi re sera analys e et ventuellement n goci e avec le soumissionnaire dans les limites budg taires disponibles.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

For every Child, you demonstrate

UNICEF s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

The competencies required for this post are .

View our competency framework at

http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks, and will be expected to adhere to these standards and principles.

Remarks:

Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.


How to apply:

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization. To apply, click on the following link http://www.unicef.org/about/employ/?job=522322

Saved Jobs

By creating a 100% free account or connecting with your linkedin account, you can save your searches, save jobs and create email alerts.


0.004 | 2019 © copyright | UN Jobs